Livraison offerte dès 70€ - Retrait boutique gratuit
Chaque semaine, une surprise en newsletter
Commande par téléphone 01 87 44 23 33

Cicatrice d’acné : comment s’en débarrasser ?

Exfoliation et aromathérapie

Pour venir à bout d’une cicatrice d’acné, il vous faut parfois un peu de patience et de la régularité dans l'application de soins ultra ciblés. Couplez exfoliation et aromathérapie pour obtenir de vrais résultats sur le long terme. De la tache pigmentaire à la marque profonde, Dr Lucile Battail vous partage ses conseils.

Comment se forme une cicatrice d’acné ?

Une cicatrice d’acné apparaît à la suite d’une lésion inflammatoire mal soignée comme un gros bouton qui dure plusieurs jour par exemple. La continuité de la peau a été interrompue par un traumatisme, souvent d’origine mécanique. La peau est alors incapable de se reconstituer correctement au niveau de la plaie. Elle est donc temporairement remplacée par un tissu de granulation (tissu conjonctif formé de fibres de collagène).

Les peaux souffrant d’acné sévère (nodules, kystes, gros boutons) sont les plus exposées à ce phénomène. Bien que la cicatrisation fasse partie intégrante de la guérison de la plaie, une cicatrice de bouton est souvent jugée disgracieuse. La plupart sont superficielles ; vous pourrez les atténuer assez facilement. D’autres sont dues à des anomalies du processus de cicatrisation et sont malheureusement presque irréversibles.

La cicatrice pigmentaire

QU'EST-CE QU'UNE CICATRICE DE BOUTON PIGMENTAIRE ?

La cicatrice d’acné pigmentaire est la plus superficielle de toutes. Ce n’est même pas une cicatrice à proprement parler. Il s’agit plutôt d’une modification temporaire de la couleur de la peau, sans altération profonde de sa texture. Elle génère de petites taches de couleur rouge ou brune, parfois décolorées (en fonction de votre type de peau). Elle peut toutefois s’avérer tenace et mettre plusieurs mois à disparaître.

QUELLE ROUTINE DE SOINS ADOPTER ?

  • Lissez la surface en stimulant le renouvellement cellulaire à l’aide d’un exfoliant chimique. Contrairement aux traditionnels acide salicylique et vitamine A, notre Peeling parfait a l’avantage d’associer douceur et efficacité. Il est finement dosé pour éliminer les cellules mortes, homogénéiser le teint et lisser le grain de peau sans générer d’irritations. C'est en laissant la place à de jeunes cellules pas encore chargées en pigments que l'on diminue la tache.
  • Adoptez les huiles essentielles et l'aromathérapie pour leur puissant pouvoir de régénération et de correction des zones hyperpigmentées. Deux soins ciblés peuvent s'utiliser en alternance en fonction de la typologie de votre marque / cicatrice colorée : le le roll on bluffant sur les "taches simples" et le soin ciblé anti-marques en alternance un soir sur deux si il y a une cicatrice en "relief". L’effet réparateur de la ciste ladanifère s’associe à l’huile essentielle de carotte cultivée pour estomper l’hyperpigmentation localisée dans le roll on bluffant. L'alliance de lavande et de ciste ladanifère favorise quant à elle une cicatrisation saine.

Le roll-on bluffant

filled-starfilled-starfilled-starfilled-starfilled-star
8
roll on bluffant
Agit efficacement sur tous les types de taches : soleil, melasma, vieillesse, masque de grossesse, marque post acné. Formule naturelle, clean, vegan & cruelty free28.00
Voir plus

Le soin ciblé anti-marques à la lavande officinale

filled-starfilled-starfilled-starfilled-starfilled-star
3
Soin anti-marques lavande officinale
Agit avec précision sur les marques (post boutons ou petites cicatrices) pour les éliminer. S'alterne avec le bluffant pour éviter les taches. Naturel, clean, vegan & cruelty free28.00
Voir plus

Le peeling parfait aux acides de fleurs d'Hibiscus

filled-starfilled-starfilled-starfilled-starfilled-star
20
flacon
Améliore la texture et l’éclat, réduit l’apparence des rides. Rend la peau douce. Une formule parfaite, aussi efficace que douce. Convient aux peaux sensibles. Naturelle, clean & veganÀ partir de 19.00
Voir plus

Pour aller plus loin, réalisez votre diagnostic de peau en ligne et découvrez votre type de peau et votre protocole personnalisé.

Les cicatrices atrophiques et hypertrophiques

RECONNAÎTRE LES FORMES LES PLUS GRAVES

Une acné virulente peut laisser des séquelles profondes et modifier le relief de la peau. C’est le cas de la cicatrice de bouton atrophique. Elle désigne un petit cratère qui « creuse » la surface de la peau, c’est pourquoi on l’appelle aussi « cicatrice en pic à glace ». Elle apparaît lorsque la peau n’a pas réussi à reconstituer suffisamment de tissu conjonctif pour reboucher la dépression laissée par le bouton.

La cicatrice d’acné la plus grave (mais aussi la plus rare) est dite hypertrophique. Elle s’oppose à l’atrophique : au lieu de former un petit trou, elle se caractérise par une masse en surélévation. Dans l’urgence du processus, la peau a produit plus de tissu fibreux que nécessaire, mais de qualité moindre. Elle réclame plusieurs années pour s’aplanir. Quant à la cicatrice chéloïde, elle gonfle en permanence.

CHOISIR LES ACTIFS ADAPTÉS

Ces cicatrices sont du ressort de la dermatologie et de la chirurgie. Vous pouvez néanmoins intégrer les actifs suivants à votre rituel de soin afin de soutenir les fonctions naturelles de votre peau.

  • Centella asiatica : stimule la synthèse de collagène pour repulper la peau.
  • Aloe vera : riche en polysaccharides, il piège l’eau dans le tissu cutané.
  • Nigelle : apaise, purifie et régule les sécrétions sébacées.

Comment éviter une cicatrice de bouton ?

NE TOUCHEZ PAS VOS BOUTONS

Mieux vaut prévenir que guérir ! Pour éviter toute cicatrice d’acné, le plus raisonnable reste de vous astreindre à ne pas toucher vos comédons (boutons douloureux, points noirs, microkystes, pores dilatés, etc.). Vous risqueriez d’aggraver l’inflammation et de disperser les germes sur votre visage. Appliquez le plus tôt possible notre roll on miraculeux lorsque vous sentez un bouton "arriver". Son combo d'huiles essentielles assainissantes, purifiantes et antiseptiques permet d'accélérer la disparition du bouton et limiter ainsi au maximum la phase inflammatoire. Moins cette dernière est importante, plus le risque de cicatrice diminue.

PROTÉGEZ-VOUS DU SOLEIL

Même si elle est indispensable à la synthèse de vitamine D, l’exposition au soleil est à limiter en cas d’acné. Les rayons UV ont en effet tendance à assombrir une cicatrice de bouton et à retarder sa disparition. Aussi, protégez-vous avec un SPF avant toute sortie.

Acné hormonale et imperfections ? Découvrez notre protocole

Découvrir

Boutons rouges, blancs, points noirs, microkystes : comment les traiter ?

Découvrir