Comment booster son immunité ? L'interview de Valentine Cabanel

La semaine dernière, Laboté recevait en live Valentine Cabanel sur son compte Instagram pour un interview inédit. Docteur en Pharmacie, naturopathe et experte en micronutrition, Valentine Cabanel nous a fait part de son expertise & de ses précieux conseils pour booster l'immunité afin d'éviter une inflammation globale. 

Le portrait de Valentine Cabanel


“Je suis Docteur en Pharmacie, naturopathe et experte en micronutrition. Je consulte à Paris et Nîmes d’où je suis originaire. La santé et la nature sont deux sujets qui me passionnent. Je me considère comme un apothicaire des temps modernes ! Mon rôle est de promouvoir le bien-être des personnes qui viennent me consulter par des techniques naturelles, personnalisées et adaptées à chacun. Je fais du sur-mesure comme un couturier qui ajuste l’habit à son modèle.

La vision de la naturopathie avec l’expérience de la pharmacie me permet aussi de détecter les limites de chacune dans certains cas."

Qu’est-ce que l’immunité ?

Le système immunitaire est un système de défense et de protection qui regroupe une multitude de cellules spécialisées et molécules spécifiques qui vont coopérer entre elles. Cette coopération et ces échanges cellulaires sont d’autant plus performants lorsque le statut micronutritionnel est de qualité et suffisant ! 

Notre organisme possède un double système de protection :

  • Un système de protection externe composé par la peau et les muqueuses (en particulier la muqueuse digestive) qui forment des barrières physiques, mécaniques et chimiques, d’où l’intérêt de prendre soin de sa peau avec des produits non détergents et de qualité comme ceux de Laboté. 
  • Un système de protection interne qui met en jeu un grand nombre de cellules et molécules aux propriétés antimicrobiennes performantes comme les leucocytes, cytokines etc.

Quel est son fonctionnement ? 

Lors d’une agression par un micro-organisme la réponse immunitaire se déroule en deux étapes: 

  • Une réponse non spécifique, innée, qui assure une protection immédiate et rapide : phagocytose. 
  • Une réponse spécifique adaptative avec mise en place d’une mémoire immunitaire : lymphocytes.

Cependant il ne faut pas négliger notre intestin puisque 80% des cellules immunitaires se trouvent concentrées à l’intérieur ! 

L’intégrité de notre écosystème intestinal est primordiale pour nous assurer de bonnes défenses immunitaires. 

La qualité du microbiote, ou flore, du mucus et de l’épithélium intestinal (membranes cellulaires) est donc primordiale pour soutenir notre système immunitaire et renforcer notre santé globalement. 

Un stress mal géré, une alimentation déséquilibrée ou la prise de traitements (antibiotiques, par exemple) peuvent perturber la flore et affaiblir le système de défense de l’organisme. 

Qu’est-ce que l’on appelle une inflammation chronique ? 

L’inflammation est un processus naturel, adaptatif et fonctionnel en réponse à une agression. Elle permet à notre organisme de détruire et d’éloigner les micro-organismes type virus, bactéries pathogènes mais aussi de régénérer nos tissus lésés après un traumatisme ou tout simplement après l'activité intense de notre digestion et de notre métabolisme.

L'inflammation fait partie intégrante de notre système immunitaire et participe au processus de cicatrisation. Néanmoins, si cette inflammation devient permanente, elle passe du physiologique au chronique. C'est ce qu'on appelle l'inflammation de bas grade

Dans des conditions optimales, notre organisme possède les moyens de désactiver l'inflammation une fois que l’intrus a été éliminé ou que la blessure est cicatrisée. On dit que le système inflammatoire est fonctionnel. 

Ce sont des hormones spécifiques et des protéines qui contrôlent le processus inflammatoire et permettent à des cellules spécialisées de se mobiliser et de traverser les vaisseaux sanguins pour arriver sur le lieu de l'agression afin de détruire les intrus et réparer les tissus lésés. 

Quels facteurs peuvent-être à l’origine de cette inflammation ? 

Plusieurs types d’agressions extérieures peuvent être à l’origine de cette inflammation. En voici quelques-uns : 

  • Les microorganismes type virus, parasites, bactéries …
  • Un environnement toxique avec des perturbateurs endocriniens, composés organiques volatiles, métaux lourds, médicaments …
  • Une alimentation déséquilibrée avec des aliments riches en sucre, en céréales et en produits transformés, la consommation abusive d'alcool et de tabac,
  • Le stress chronique …

Comment se manifeste une inflammation de la peau ? 

L’inflammation de la peau peut se traduire par des rougeurs, des bouffées vasomotrices avec vaisseaux apparents et une réactivité aux changements climatiques - chaud, froid - et des difficultés de cicatrisation lorsque l’inflammation devient chronique…

Comment booster son immunité ?


Pour booster notre immunité il faut déjà réintégrer des aliments au statut nutritionnel dense c’est-à-dire riches en micronutriments (minéraux, vitamines, antioxydants, acides gras polyinsaturés de type oméga 3..).

LE MUST, CE SONT LES ALIMENTS RICHES EN :

  • Vitamine A qui augmente la résistance aux infections : foie, jaune d’oeuf, et précurseurs de vitamine A : les carotéinoïdes c'est-à-dire carottes, épinards, melon, mangue, abricots…
  • Vitamine C, antioxydant de qualité, renforce les mécanismes de défense de l’organisme : cassis, kiwi, fraises, agrumes, papaye, goyave, persil, poivron, choux…
  • Vitamine D qui active la production de leucocytes : fromages frais, beurre, foie de morue, poissons, jaune d’oeuf, champignons.
  • Vitamine E, antioxydant qui protège les cellules d’un surplus de radicaux libres entraînant le vieillissement cellulaire : huile de noisette, de colza, avocat, amandes, pignons, noisettes, graines de tournesol…
  • Zinc qui améliore la réponse antivirale et l’immunité : huitres, coquillages, boeuf, graines de courges, lentilles (attention aux phytates)...
  • Sélénium, présent dans les poissons, oeufs, crustacés, noix du brésil.
  • Magnésium, présent dans les oléagineux, fruits de mer, sardines, sarrasin et céréales complètes, légumes verts (épinards) et légumineuses (haricots blancs), cacao non sucré, bananes, figues.

Tous ces nutriments agissent en synergie pour moduler et adapter notre système immunitaire.

Certaines plantes sont aussi remarquables pour renforcer notre immunité : ail, ortie, romarin, extrait de pépin de pamplemousse.

La mycothérapie est aussi très intéressante, car les champignons médicinaux permettent d’adapter la réponse immunitaire et de contrôler l’inflammation : shitaké, reishi par exemple.

Quels sont les enjeux d’une bonne alimentation ? 


L’alimentation se compose d’aliments riches en calories qui peuvent être pauvres en énergie vitale. Par exemple, les graisses saturées, les produits raffinés, sucres, farines, sodas, alcools … Ces "faux aliments" sont souvent acidifiants et contribuent à carencer notre organisme en nutriments indispensables au maintien d’une santé optimale.

À l’inverse, il existe des aliments avec une densité calorique faible et riche en énergie vitale comme les légumes verts, les légumineuses, les graines germées, les oléagineux et sucres non raffinés.

Les micro nutriments regroupent : les vitamines, minéraux, acide gras essentiels, polyphénols … Ce sont des molécules vitales dites essentielles et doivent être apportées par l’alimentation en quantité suffisante et sous forme assimilable.

Tous ces micronutriments ont des propriétés intéressantes en étant cofacteur de réactions biologiques indispensables à la vie. La liste de ces micronutriments ne cesse d’augmenter et des études scientifiques très sérieuses montrent leur efficacité. 

Un bon statut nutritionnel riche en micronutriments est donc indispensable pour l'homéostasie du corps, c’est-à-dire de l’aider à maintenir l’équilibre de son milieu intérieur. 

Nos organes sont fonctionnels si ce statut nutritionnel est équilibré. Nos enzymes, indispensables au métabolisme, sont des protéines qui fonctionnent également grâce à ces cofacteurs.

L’ensemble des réactions du corps se fait grâce aux nutriments que l’on apporte. Mais pas que … Encore faut-il pouvoir les absorber au niveau de la muqueuse digestive. C’est pour cela qu’il faut prendre en compte l’intégrité de cette muqueuse intestinale, en favorisant une hygiène de vie (alimentaire mais aussi environnementale) conforme à notre métabolisme et notre morphologie. "

Alimentation et anti-âge : les recettes de nos experts

Découvrir

Prévenir le vieillissement cutané grâce à l'alimentation

Découvrir