Couperose, rosacée : comment apaiser les rougeurs sur le visage ?

Votre peau semble devenue hypersensible, rougit et chauffe ? Nos Dr en Pharmacie vous expliquent comment apaiser les rougeurs sur votre visage grâce aux plantes médicinales. Couperose, rosacée, rougeurs ponctuelles et soins cosmétiques : atopique ou non, votre peau n’aura plus de secrets pour vous.

Comment apaiser vos rougeurs au visage : apprenez à les distinguer

Avant de vous demander comment apaiser les rougeurs sur votre visage, assurez-vous d’identifier leur nature. Certaines rougeurs sont en effet relativement bénignes. D’autres, au contraire, sont des maladies de peau beaucoup plus délicates à prendre en charge.

  • Les rougeurs occasionnelles sont des dermatoses très répandues et indépendantes de la nature de peau. Elles sont passagères et généralement sans gravité, mais parfois difficiles à vivre. Certaines parmi elles sont des signes précurseurs de la rosacée.
  • La couperose est souvent confondue avec l’acné rosacée. En réalité, elle n’en est qu’un symptôme. Elle correspond à une rougeur vive et diffuse maculée de petites stries violacées appelées télangiectasies.
  • La rosacée n’est pas un type de peau, mais une maladie chronique inflammatoire. Elle se concentre sur le visage et le cuir chevelu des individus à la peau claire. Son évolution passe par différents stades.

Vous souhaitez découvrir comment apaiser vos rougeurs au visage grâce à un protocole de soin personnalisé ? Programmez votre visio-consultation avec l’un de nos experts Laboté. Il vous aidera à déterminer l’origine de vos rougeurs et à les soulager avec des cosmétiques fabriqués sur-mesure, selon le profil de votre peau.

Les érythèmes : des rougeurs ponctuelles sans gravité

Les érythèmes sont des rougeurs de la peau qui disparaissent rapidement. Si vous appuyez dessus avec votre doigt, vous verrez que leur couleur rouge s’évanouit pendant un temps. Ils sont dus à une hyperdilatation des artérioles, les vaisseaux sanguins de votre derme.

Il s’agit de lésions dermatologiques très courantes, susceptibles d’apparaître n’importe où sur votre visage ou votre corps.

  • Le flush est un rougissement brusque et temporaire. Il est consécutif à un effort physique, à une exposition au froid ou au chaud, à une consommation d’alcool ou encore à une émotion forte (c’est le fameux rouge qui monte aux joues des timides !). Vous pouvez également y être sujette lors du stade 1 de la rosacée.
  • Le coup de soleil est aussi un érythème. Dans le jargon, on le nomme d’ailleurs « érythème actinique ». Ici, c’est l’exposition aux UVB qui est en cause.
  • Certains sont provoqués par des maladies comme la rougeole, la scarlatine ou la rubéole.

Le cas de l’érythrose faciale

Contrairement à l’érythème, l’érythrose au visage est une rougeur diffuse permanente. Elle se situe la plupart du temps au niveau des joues, mais peut aussi toucher le décolleté.

Elle apparaît à la suite d’un ralentissement du flux sanguin dans les veines du visage. Avec le temps, cette paresse circulatoire pousse les vaisseaux capillaires à se dilater. À tel point qu’ils finissent par conserver cette dilatation jusqu’à devenir visibles à l’œil nu.

C’est lorsque l’érythrose s’installe que la peau risque de développer de la couperose, puis de la rosacée. À ce stade, une consultation chez un dermatologue s’impose pour celles qui cherchent comment apaiser leurs rougeurs sur le visage.

Comment apaiser ces rougeurs au visage à l’aide de soins cosmétiques ?

Rougeurs occasionnelles de la peau atopique ou réactive, érythèmes, érythrose : toutes ces manifestations doivent être traitées avec un maximum de douceur. Le choix de vos cosmétiques est très important. En fonction des facteurs déclenchants identifiés, optez pour des soins aux actifs spécialement sélectionnés pour les peaux sensibles ou atteintes de rosacée.

  • Le matin, rafraîchissez votre peau à l’aide d’une eau florale. Nos Dr en Pharmacie vous recommandent la mauve. Favorite des peaux fragiles, elle est bien connue pour soulager les petites irritations.
  • Le soir, privilégiez une huile démaquillante, infiniment plus respectueuse de votre microbiote qu’un détergent moussant ou qu’une eau micellaire. Chez Laboté, nous personnaliserons votre formule avec du bleuet, plante médicinale apaisante par excellence.
  • Pour hydrater votre peau, appliquez un Sérum, une Crème de Jour et une Crème de Nuit sur-mesure à texture légère enrichis en principes veinotoniques et vasoprotecteurs. Le ginkgo biloba, la camomille et le calendula sont des valeurs sûres pour les peaux couperosées.

L'eau florale de Mauve

filled-starfilled-starfilled-starfilled-starfilled-star
18
Eau Florale de Mauve
Lotion apaisante concentrée, idéale pour les peaux sensibles et fragiles.À partir de 26.00
Voir plus

L'infusion florale

filled-starfilled-starfilled-starfilled-starfilled-star
95
Huile démaquillante
Huile démaquillante et nettoyante, convient à tous les types de peau.À partir de 24.00

Le sérum

filled-starfilled-starfilled-starfilled-starfilled-star
31
Serum
Agit en profondeur de l'épiderme, complète l'action de la crème de jour.À partir de 44.00

La crème de jour

filled-starfilled-starfilled-starfilled-starfilled-star
85
Creme de jour
Protège la peau des agressions quotidiennes, agit sur vos besoins multiples.À partir de 36.00

La crème de nuit

filled-starfilled-starfilled-starfilled-starfilled-star
64
Creme de nuit
Régénère la peau pendant le sommeil, agit sur vos besoins multiples.À partir de 36.00

Rosacée : symptômes et évolution de la maladie

Les zones touchées par la rosacée peuvent varier : le haut des joues, le nez et parfois le contour des yeux. Il s’agit d’une pathologie cutanée chronique en quatre étapes. Toutefois, certaines personnes restent à un stade léger toute leur vie. D’autres passent sans transition à une phase inflammatoire.

1. LA PRÉ-ROSACÉE

Cette phase est marquée par des rougeurs (les fameux « flushes » ou « bouffées de chaleur érythémateuses ») au niveau du nez et des joues. Elles s’accompagnent souvent d’une sensation de brûlure et de picotements désagréables. Elle se manifeste ponctuellement, avant de se dissiper.

2. LA ROSACÉE VASCULAIRE

C’est l’étape de l’érythrose, puis de la couperose. La rougeur est désormais permanente et parcourue de petits vaisseaux. Elle se présente parfois sous la forme d’un œdème, avec un gonflement léger de la rougeur.

3. LA PHASE INFLAMMATOIRE

C’est la rosacée à proprement parler. Aux symptômes précédents s’ajoutent des papules et pustules sur toute la zone médio-faciale. On parle d’acné rosacée par abus de langage. En vérité, ce phénomène n’a rien à voir avec de l’acné, car les follicules pilo-sébacés ne sont pas atteints.

4. LA PHASE TARDIVE

Nommé rhinophyma, ce quatrième palier est heureusement rare et concerne principalement les hommes. L’inflammation chronique et le grossissement des glandes sébacées génèrent un épaississement de la peau autour du nez.

Vous vous reconnaissez dans ces symptômes ? Si vous désirez savoir comment apaiser ces rougeurs au visage, nous vous incitons à prendre rendez-vous rapidement avec un médecin dermatologue. En tant qu’affection, la rosacée nécessite plus qu’une routine beauté adaptée.

Quelles sont les causes de cette dermatose ?

L’acné rosacée se développe sous l’influence de plusieurs dysfonctionnements physiologiques. Leur origine demeure assez mystérieuse pour les scientifiques. On considère qu’ils relèvent en grande partie du patrimoine génétique.

  • Un contrôle vasomoteur déficient.
  • Une diminution du drainage veineux facial.
  • Une augmentation de l’angiogenèse.
  • Un dysfonctionnement de l’équilibre microbien.

Enfin, il existe certains facteurs aggravants non négligeables. C’est le cas de la prise de médicaments (corticoïdes topiques et nasaux, antiarythmiques) et de la consommation de doses élevées de vitamines B12 et B6.

Quel traitement pour atténuer les rougeurs au visage graves ?

Pour celles atteintes de rosacée qui désespèrent de trouver comment apaiser les rougeurs de leur visage, la solution se trouve du côté de la dermatologie. Il est toutefois essentiel de prendre conscience qu’à ce jour, rien ne permet d’en guérir définitivement. Les traitements proposés sont simplement voués à améliorer votre confort et à diminuer la gêne esthétique.

  • La prévention : flushes, érythrose, couperose et autres graves rougeurs au visage impliquent plusieurs précautions quotidiennes. Il est notamment essentiel de vous protéger du soleil avec un SPF et d’éviter les agents potentiellement irritants dans vos cosmétiques.
  • Les traitements médicamenteux : s’ils s’avèrent nécessaires, ils vous seront prescrits à l’issue d’un diagnostic chez un dermatologue.
  • Le laser vasculaire : sur une ou plusieurs séances, il permet d’estomper la coloration rouge de la peau et l’apparence des varicosités.

FAQ imperfections : les conseils de Lucile Battail

Découvrir

Boutons rouges, blancs, points noirs : comment les traiter ?

Découvrir